Le nom de ce village s'écrivait à l'origine Bournan, sans D ;dérivé de Burnonium en 850.

De l'histoire de Bournand nous savons peu de choses.

La seigneurie de Bournan relevait de Ranton.

En 1115 elle appartenait à Geofroy de Bournand.

Une de ses descendantes aurait épousé un Gillot Patin, qui eu une très belle conduite à la croisade de Saint-Louis.

Pendant la Guerre de 100 ans un seigneur de Bournan, Robin de la Haye, se couvrit de gloire en loudunais, en repoussant victorieusement à la Mothe-Bourbon, les assauts des troupes anglaises contre le gué de la Dive.

Robin de la Haye est le héros de la légende du Basilic : Autrefois les paroisses de Véniers et de Bournan étaient hantées par un monstre cruel, une sorte de basilic qui s'embusquant tantôt à la Fontaine Adam, tantôt à la fontaine Boyvin, se jetait sur les passants attardés et les dévorait sans en laisser de trace. Tandis que par une nuit de tempête, le grand Robin regagnait à cheval son château de Bournan, il fut assailli par le basilic au passage des bois de la Dorelle. Le chevalier transperça le monstre d'un coup de sa lance qui se rompit. Ayant mis pied à terre il acheva la bête avec son épée et poursuivit son chemin. Au matin le cadavre répandait à travers la campagne une odeur pestilentielle. Les paysans avec des attelages de boeufs trainèrent la dépouille à Epeines et l'enfouirent sous le dolmen.   

 

 

le basilic
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© COMMUNE DE BOURNAND

Site créé avec 1&1 MyWebsite.